Pinocchio

 

Carlo Collodi (1826-1890)

Carlo_Collodi

Carlo Lorenzini naît à Florence en 1826. Il prend le nom de Collodi en hommage au village natal de sa mère.

Il se fait d’abord connaitre en tant que journaliste dans des revues humoristiques, avant de s’engager dans la lutte pour l’indépendance italienne en 1859.

En 1875, il se lance dans l’écriture de livres pour enfants, en adaptant les contes de Charles Perrault. Ce n’est qu’en 1881 qu’il commence à écrire Pinocchio, qu’il publie sous forme de feuilleton dans le premier numéro du Giornale per i bambini.

Il meurt à Florence en 1890.

 

 

Résumé de l’œuvre

pinocchio

Illustration originale de Enrico Mazzanti

Geppetto, un pauvre menuisier italien, fabrique par accident dans un morceau de bois à brûler un pantin qui pleure, rit et parle comme un enfant, une marionnette qu’il nomme Pinocchio. Celui-ci lui fait tout de suite des tours et il lui arrive de nombreuses aventures : il rencontre Mangefeu, le montreur de marionnettes, le Chat et le Renard qui l’attaquent et le pendent. C’est la Fée bleue qui le sauve. Son nez s’allonge à chaque mensonge… Il part ensuite avec son ami Lumignon pour le Pays des jouets, et ils sont transformés tous les deux en baudets. Il est ensuite jeté à la mer et avalé par une énorme baleine dans le ventre de laquelle il retrouve Geppetto. Finalement il se met à travailler et à étudier et il se réveille un beau jour transformé en véritable petit garçon en chair et en os.

 … Collodi avait la réputation d’être plutôt paresseux, et ses jeunes lecteurs durent longuement insister pour qu’il continue au delà du quinzième chapitre, dans lequel Pinocchio mourait, pendu à un arbre par des bandits. Collodi ajoute alors dix-neuf chapitres, et les aventures de Pinocchio seront publiées en volume dès 1883.

 

 

Traductions 

Pinocchio a été traduit en plus de 400 langues et dialectes (on compte des traductions en 25 dialectes italiens, et une traduction en latin, dans laquelle Pinocchio s’appelle Pinoculus!)

 

Adaptations littéraires

Suite au grand succès de l’œuvre de Collodi, de nombreuses réécritures et adaptations virent le jour. Ces récits ayant Pinocchio pour héros prirent le nom, un peu péjoratif, de « pinocchiate ».

 

Au cinéma et à la télévision

Il existe plus de 25 adaptations de Pinocchio pour le cinéma et la télévision

En voici quelques exemples, connus ou étonnants…

 

1911 : Pinocchio,Giulio Antamoro

280px-Le_Avventure_di_Pinocchio_(1936)

1936 : Les Aventures de Pinocchio,Umberto Spano et Raoul Verdini (film d’animation)

 

1940 : Pinocchio, Walt Disney (long métrage d’animation)

https://www.youtube.com/watch?v=rZdRMed2jC0

1972 : Le avventure di Pinocchio, feuilleton télévisé de Luigi Comencini

Pinocchio, série animée japano-allemande, 1976

2002 : Pinocchio, de Roberto Benigni

2004 : Pinocchio le robot/ Pinocchio 3000 : transposition de l’histoire de Pinocchio en l’an 3000, de Daniel Robichaud

 

 Incipit

 C’era una volta… – Un re! – diranno subito i miei piccoli lettori. No, ragazzi, avete sbagliato. C’era una volta un pezzo di legno. Non era un legno di lusso, ma un semplice pezzo da catasta, di quelli che d’inverno si mettono nelle stufe e nei caminetti per accendere il fuoco e per riscaldare le stanze.

Non so come andasse, ma il fatto gli è che un bel giorno questo pezzo di legno capitò nella bottega di un vecchio falegname, il quale aveva nome mastr’Antonio, se non che tutti lo chiamavano maestro Ciliegia, per via della punta del suo naso, che era sempre lustra e paonazza, come una ciliegia matura.

Appena maestro Ciliegia ebbe visto quel pezzo di legno, si rallegrò tutto e dandosi una fregatina di mani per la contentezza, borbottò a mezza voce:

– Questo legno è capitato a tempo: voglio servirmene per fare una gamba di tavolino.

Detto fatto, prese subito l’ascia arrotata per cominciare a levargli la scorza e a digrossarlo, ma quando fu lì per lasciare andare la prima asciata, rimase col braccio sospeso in aria, perché sentì una vocina sottile, che disse raccomandandosi:

– Non mi picchiar tanto forte!

 

Exercice : à l’aide du lexique, proposez une traduction de ce début de premier chapitre. Comparez ensuite votre traduction à celle proposée ci-dessous.

Lexique

  • C’era una volta : il était une fois
  • Lettori : lecteurs
  • Ragazzi : jeunes gens
  • Pezzo di legno : bout de bois
  • Lusso : luxe
  • Inverno : hiver
  • Stufa : poêle
  • Caminetto : cheminée
  • Fuoco : feu
  • Falegname : menuisier
  • Ciliegia : cerise
  • Naso : nez
  • Paonazza : écarlate
  • Contentezza : satisfaction
  • Gamba di tavolino : pied de table
  • Detto fatto : aussi tôt dit, aussitôt fait
  • Scorza : écorce
  • Picchiare : taper

 

Traduction 

 Il était une fois…- Un roi ! – vont dire mes petits lecteurs. Eh bien non, les enfants, vous vous trompez. Il était une fois… un morceau de bois. Ce n’était pas du bois précieux, mais une simple bûche, de celles qu’en hiver on jette dans les poêles et dans les cheminées. Je ne pourrais pas expliquer comment, mais le fait est qu’un beau jour ce bout de bois se retrouva dans l’atelier d’un vieux menuisier, lequel avait pour nom Antonio bien que tout le monde l’appelât Maître Cerise à cause de la pointe de son nez qui était toujours brillante et rouge foncé, comme une cerise mûre. Apercevant ce morceau de bois, Maître Cerise devint tout joyeux et, se frottant les mains, marmonna: – Ce rondin est arrivé à point: je vais m’en servir pour fabriquer un pied de table. Sitôt dit, sitôt fait : pour enlever l’écorce et le dégrossir, il empoigna sa hache bien aiguisée. Mais comme il allait donner le premier coup, son bras resta suspendu en l’air car il venait d’entendre une toute petite voix qui le suppliait : – Ne frappe pas si fort !

 

 

Pour aller plus loin…

 Site officiel consacré à Carlo Collodi :

http://www.pinocchio.it/

livre audio :

http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/collodi-carlo-pinocchio.html

Approfondissements sur l’auteur, et textes en ligne :

http://www.carlocollodi.it/

 

 

Le personnage de Tonto: De la radio au cinéma

I / The Lone Ranger (Feuilleton radiophonique)

Diffusé de 1933 à 1954 sur une radio locale (WXYZ) puis sur la radio nationale ABC. Au total, 2.956 épisodes furent diffusés. Le feuilleton était originellement destiné aux enfants mais, son succès attira également les adultes qui formèrent vite une part importante du public.
Les créateurs George W. Trende et Fan Stryker, déclinèrent le format sous de nombreuses formes (livres et bandes dessinées notamment). Ils furent également à l’origine d’une adaptation sous forme de série télévisuelle commandée par la chaîne de télévision ABC.

Synopsis: Le Lone Ranger est le seul survivant d’un groupe de six Texas Rangers. Il cherche à venger ses compagnons abattus par des bandits de grand chemin. Au cours de ses aventures, il rencontre Tonto, un indien qui deviendra son compagnon inséparable. Ils poursuivront ensemble leur but ultime: faire régner la loi et la justice dans l’Ouest américain.

 

 

II / The Lone Ranger (série télévisuelle)
Diffusée sur ABC de 1949 à 1957. La série reprend les formules posées par le feuilleton radiophonique. Clayton Moore joue le rôle du Lone Ranger alors que Jay Silverheels joue le rôle de Tonto. 221 épisodes furent tournés et rencontrèrent un immense succès auprès du public américain. Aujourd’hui encore, la série reste un des grands classiques de la télévision américaine et fait régulièrement l’objet de rediffusions.

La série s’adapte également aux évolutions technologiques de l’époque. En passant de la radio au petit écran, les personnages principaux se voient dotés d’un cheval, permettant une plus forte intensité dramatique visuelle.

La dernière saison, diffusée de 1956 à 1957, est tournée en couleur. C’est encore rare pour l’époque et montre le soucis des producteurs d’être à la pointe des avancées technologiques.

 

Moore - Silverheels

Jay Silverheels et Clayton Moore

Ci-dessous, un épisode de la série:

 

 

IV / La querelle de Tonto

250px-Sherman_alexie_2007

Sherman Alexie est un poète, romancier et réalisateur américain d’origine amérindienne né en 1966. Il a écrit de nombreux livres dont certains ont été publiés en France.

Dans son recueil de nouvelles The Lone Ranger and Tonto Fistfight in Heaven de 1993, il parodie la série télévisuelle et critique vivement le portrait de l’Indien. Pour lui, ce portrait est une caricature grossière de la réalité dans lequel l’Indien est relégué au second plan, a des difficultés à parler correctement et doit toujours être secouru par le personnage occidental.

Il récuse de manière virulente ce genre de représentations qu’il estime fortement ancrées dans un racisme ordinaire caractéristique du cinéma et de la télévision américaine.

000163

Couverture du livre de Sherman Alexie

 

 

IV / The Lone Ranger (film)
(Titre français: The Lone Ranger, Naissance d’un héros)

 

TheLoneRanger2013Poster

 

Film de Gore Verbinski de 2013 avec Johnny Depp (Tonto) et Armie Hammer (The Lone Ranger)
Production: Walt Disney Studios et Jerry Bruckheimer Pictures.

En 2013, sort une nouvelle variation sur le thème de Tonto et du Lone Ranger. Le film est une grosse production avec des acteurs à succès. Les aventures des deux héros sont cette fois ancrées dans un contexte moins réaliste et le surnaturel. Le public visé est davantage les adolescents ou les jeunes adultes.

Les producteurs cherchent à éviter les controverses précédentes et tentent de davantage respecter l’image des Amérindiens. En dépit de ces efforts, le film est toujours vue comme une caricature de l’Indien.

D’autre part, le film est un échec à la fois critique et commercial. La réception du film est mauvaise et il rapporte moins d’argent que ce qu’il a coûté.

 

Ci-dessous, la bande-annonce du film

Screen-shot-2012-05-19-at-1.06.18-PM

Johnny Depp et Armie Hammer

***

 

QUESTIONS:

1. Commentez l’évolution du personnage de Tonto et de sa perception dans les quatre oeuvres étudiées.

2. Commentez ce que vous semble être le registre des différentes oeuvres.

3. Le personnage du Lone Ranger vous-rappelle-t-il d’autres personnages de fiction célèbres ?

4. Que pensez-vous de la querelle au sujet de la représentation des Amérindiens dans ces oeuvres ?

5. Comment peut-on interpréter l’échec commercial du film de 2013 ? Quel est l’avenir du personnage de Tonto selon vous ?

6. Expression personnelle: écrivez un essai en anglais sur un personnage de votre enfance qui vous a marqué.

7. Travail de recherche: en vous inspirant de ce dossier, cherchez des informations sur la série télévisuelle Les Mystères de l’Ouest (titre anglais: the Wild Wild West) et ses diverses adaptations. Vous effectuerez ensuite une étude comparative des diverses oeuvres rencontrées.

 

***

LEXIQUE:

un programme radio : a radio show

un feuilleton radiophonique: a radio series

une série télévisuelle: a TV series

un film : a film (UK) / a movie (US)

une adaptation filmique: a movie / film adaptation

une affiche de cinéma: a movie poster

une image: an image

un acteur: an actor

un livre : a book

un écrivain: a writer

un auteur: an author

la couverture d’un livre : a book cover

une bande dessinée : a comic book

une illustration: an illustration

un héros: a hero

un mythe: a myth

une légende: a legend

un livre à succès: a best-selling book

un film à succès: a blockbuster

un indien : an Indian

un amérindien : a Native American

un masque: a mask

un personnage : a character

une intrigue: a plot

une histoire: a story

un cheval: a horse

une controverse: a controversy

une polémique: a polemic

une caricature: a caricature

allégations de racisme: allegations of racism

une question épineuse: a thorny issue

un vif débat: a lively debate

Histoire sans fin

L’histoire sans fin, Michael Ende.

 

Biographie :

portrait_michael_ende_halbprofil_sw_1990_72dpi

 

Michael Ende naît le 12 novembre 1929 à Garmisch-Partenkirchen en Bavière. Son père, Edgar Ende, était un peintre surréaliste, ce qui a fortement alimenté l’imaginaire de son fils. Michael Ende est l’un des auteurs allemands les plus connus au monde. Il s’essaye d’abord aux métiers d’acteur, de critique littéraire et cinématographique, avant de se consacrer à l’écriture. En dehors de ses livres pour la jeunesse, il écrit également de la poésie et pour le théâtre. Son œuvre lui a valu de nombreux prix en Allemagne et à l’étranger. Il est surtout connu pour son roman L’Histoire sans fin ( Die unendliche Geschichte) publié en 1979 et traduit en 36 langues. Michael Ende meurt en 1995.

index

Tableau surréaliste d’Edgar Ende.

 

 

Synopsis et originalité de l’œuvre :

9783522176842

Le roman est composé de 26 chapitres. Le premier chapitre commence par la lettre A, le deuxième par la lettre B, etc., jusqu’au dernier qui commence par la lettre Z. Le roman raconte l’histoire de Bastien, un jeune garçon qui vole un livre, intitulé L’Histoire sans fin, dans une librairie. Au fur et à mesure qu’il avance dans la lecture du livre, il se retrouve lui-même faisant partie de la quête dont le but est de sauver le monde et les habitants du Pays Fantastique.

Le livre est basé sur une mise en abîme, de façon à ce que le lecteur s’identifie au héros. Ainsi, le livre (du moins en version originale) est écrit en deux couleurs différentes, pour distinguer ce qui se passe dans le monde réel et ce qui se passe dans le Pays Fantastique. Il est mentionné également que le livre que lit Bastien est écrit en deux couleurs. En fait, le livre que lit Bastien peut être assimilé au livre que le lecteur a dans les mains : même description, et métaphoriquement même « pouvoir » : celui de transporter les lecteurs pour un moment dans un monde imaginaire dont ils reviendront changés.

« L’histoire sans fin remplace une moitié de bibliothèque » Deutsches Allgemeines Sonntagsblatt.

« Un puissant collage d’images mythiques ». Die Zeit.

 

Extrait sur l’amour passionnel que Bastien porte aux livres:
« Wer niemals ganze Nachmittage lang mit glühenden Ohren
und verstrubbeltem Haar über einem Buch saß und las und las
und die Welt um sich her vergaß, nicht mehr merkte, dass er

hungrig wurde oder fror –Wer niemals heimlich beim Schein einer Taschenlampe unter

der Bettdecke gelesen hat, weil Vater oder Mutter oder sonst
irgendeine besorgte Person einem das Licht ausknipste mit der
gut gemeinten Begründung, man müsse jetzt schlafen, da man

doch morgen so früh aus den Federn sollte – Wer niemals offen oder im Geheimen bitterliche Tränen ver-

gossen hat, weil eine wunderbare Geschichte zu Ende ging und
man Abschied nehmen musste von den Gestalten, mit denen man
gemeinsam so viele Abenteuer erlebt hatte, die man liebte und
bewunderte, um die man gebangt und für die man gehofft hatte
und ohne deren Gesellschaft einem das Leben leer und sinnlos
schien –

Exercice de traduction: à l’aide du lexique, proposez une traduction de cet extrait.

 

Lexique :

  • die Taschenlampe: la lampe de poche
  • verstrubbeltes Haar: les cheveux en bataille
  • la couverture: die Bettdecke
  • das Licht ausknipsen: éteindre la lumière
  • früh aus den Federn sollen: devoir se lever tôt.
  • bitterliche Tränen: des larmes amères
  • eine wunderbare Geschichte: une histoire merveilleuse
  • die Abenteuer: l’aventure
  • Abschied nehmen: prendre congé.
  • für etw. bangen: trembler pour quelque chose.
  • im Geheimen: en secret
  • Fantastique : fantastisch
  • Le monde : die Welt
  • Le néant : das Nichts
  • Le courage : der Mut
  • Créateur : schöpferisch

– Traduction française:

Qui n’a jamais passé tout un après-midi sur un livre, les oreilles en feu et les cheveux en bataille, à lire et lire encore, oublieux du monde alentour, insensible à la faim et au froid –
Qui n’a jamais lu en cachette, sous la couverture, à la lueur d’une lampe de poche, parce qu’un père ou une mère ou quelque personne bien intentionnée avait éteint la lumière, dans l’idée louable que le moment était maintenant venu de dormir puisque demain il faudrait se lever tôt –
Qui n’a jamais versé, ouvertement ou en secret, des larmes amères en voyant se terminer une merveilleuse histoire et en sachant qu’il allait falloir prendre congé des êtres avec lesquels on avait partagé tant d’aventures, que l’on aimait et admirait, pour qui l’on avait tremblé et espéré, et sans la compagnie desquels la vie allait paraître vide et dénuée de sens.

Adaptation multi-supports :

Au cinéma :

  • 1984 : de Wolfgang Petersen,. Lorsqu’il voit le film terminé en 1984, Michael Ende le déteste, et, furieux, réclame et obtient que son nom soit retiré du film. http://www.youtube.com/watch?v=9jvlrp2PadA

film

  • 1991 : L’Histoire sans fin 2 : Un nouveau chapitre, de George Trumbull Miller
  • 1995 : L’Histoire sans fin 3 : Retour à Fantasia, de Peter MacDonald.

A la télévision:

 

  • 1996 : L’Histoire sans fin, de Mike Fallows :série télévisée d’animation en 26 épisodes.

 

En chanson :

A l’opéra :

  • 1999: Ballet de Siegfried Matthus.
  • 2004: opera de Siegfried Matthus. Representations à Trier, Weimar.

 

Exercices d’application:

_ Ecriture d’invention : Vous ouvrez un livre et commencez à le livre, vous vous rendez compte que vous êtes dedans : comment réagissez-vous ?

_ Mythologie :

1)      Cherchez les origines mythologiques réelles dans différentes cultures (minimum 3) de symbole « AURYN » présent dans le roman (cf. voir « ouroboros »)
images

2)      Trouvez d’autres éléments empruntés aux mythes et légendes de différents pays (5 minimum).

_ Interprétation :

Discutez cette citation de l’auteur sur son roman : „Das ist nämlich die Geschichte eines Jungen, der seine Innenwelt, also seine mythische Welt, verliert in dieser einen Nacht der Krise, einer Lebenskrise, sie löst sich in Nichts auf, und er muss hineinspringen in dieses Nichts, das müssen wir Europäer nämlich auch tun. Es ist uns gelungen, alle Werte aufzulösen, und nun müssen wir hineinspringen, und nur, indem wir den Mut haben, dort hineinzuspringen in dieses Nichts, können wir die eigensten, innersten schöpferischen Kräfte wieder erwecken und ein neues Phantásien, das heißt eine neue Wertewelt, aufbauen.“

Quelle est votre interprétation personnelle de l ‘œuvre ? En quoi est-ce une mise en abîme ?

 

Pour aller plus loin :

Michael Ende: Die unendliche Geschichte. Von A bis Z mit Buchstaben und Bildern versehen von Roswitha Quadflieg. Thienemann Verlag, Stuttgart 1979, ISBN 3-522-12800-1.

Michael Ende: Michael Endes Zettelkasten, Skizzen und Notizen. Stuttgart 1994.

Alwin Binder: Michael Endes « Unendliche Geschichte » als ‘Schule der Phantasie »? In: Diskussion Deutsch. 86. 1985.S.585-598.

http://de.wikipedia.org/wiki/Die_unendliche_Geschichte

http://www.michaelende.de/

 

LE « TEBEO » EN ESPAGNE

LE TEBEO,

A LA CROISÉE DU MYTHE, DU RIRE ET DU POUVOIR


I- DÉFINITION ET ORIGINE

>

1ère séquence

Le « tebeo », forme de BD espagnole, caractérisée par sa présence dans la presse, est une forme de loisir traditionnel des enfants espagnols.

>

Définition 

tebeo : http://lema.rae.es/drae/?val=tebeo

1. m. Revue pour enfants d’histoires courtes dont le thème est développé à travers des séries de dessins

2. m. Section d’un journal dans laquelle sont publiées des histoires courtes de ce type.

Anecdote :

Origine du mot : Le mot « tebeo » est le passage dans la langue courante du titre d’une bande dessinée : il s’agissait de trois lettres, TBO, et a été publiée du 11 mars 1917 à 1998. Elle connut un rapide succès, jusqu’à atteindre un tirage de 220 000 exemplaires en 1955. Les histoires des tebeos se sont énormément diversifiées depuis un siècle,

On peut les acheter majoritairement dans les kiosques :

http://www.untebeoconotronombre.com/2009/la_ruta_de_los_quioscos/

>

Vocabulaire

Dibujo : dessin

Quiosco : kiosque

Tebeo : bande dessinée

Diálogo : dialogue

Champ lexical de la lecture

+ Expression : « Estar más visto que el tebeo » : être connu, presque stéréotypé.

>

POUR ALLER PLUS LOIN : sur l’importance sociale des kiosques :

http://es.wikipedia.org/wiki/Tebeo#Industria

http://www.untebeoconotronombre.com/2009/la_ruta_de_los_quioscos/

http://ccaa.elpais.com/ccaa/2014/05/04/madrid/1399240549_096891.html


II- IMPORTANCE POLITIQUE DU « tebeo » : LA PROPAGANDE DE El Guerrero del Antifaz

>

cf « Lieux et formes du pouvoir » et « mythes »

>

2ème séquence : Présentation de la BD

>

Synopsis :

Pendant le règne des Rois Catholiques, au XVème siècle un jeune homme se présente au « Conde de Roca » (comte de la Roche), en affirmant être son fils. Or, la femme du comte avait été enlevé par un Roi musulman, qui campe le rôle du méchant de l’histoire : « Ali-Jan ». Ce-dernier a tué sa mère, et a forcé celui qu’il croyait être son fils à lutter contre les nobles chrétiens au cours des Guerres de Reconquête en Espagne. Cependant, le fils découvre par un coup du sort sa véritable filiation, et jure de la prouver. Pour cela, il couvre son visage d’un masque et entreprend sa propre croisade contre les Maures.

>

ACTIVITÉ SUR UN EXTRAIT DE LA BD :

Question (EE) : étudier la représentation des deux camps : quelles sont les valeurs qu’incarne le « Guerrero del Antifaz » ? Comment sont présentés ses ennemis ?

>

Vocabulaire pour une EO :

champ sémantique de la guerre et des armes.

>

3ème séquence : Le contexte de l’Espagne :

Il faut mettre en rapport la production de cette bande dessinée (de 1944 à 1966), et la situation politique en Espagne. Après une Guerre Civile, qui oppose le Général Franco aux républicains, de 1936 à 1939, s’instaure en Espagne un régime dictatoriale. De 1939 à 1975, le régime franquiste cherche à rallier la population à son idéologie fascisante (au moins au début du régime). Pour cela plusieurs aspects idéologiques sont développées.

>

EXERCICE :

Donner la citation suivante du Cardinal Enrique Pla y Deniel, partisan franquiste qui justifie la guerre de la façon suivante en 1936 : « Reviste, sí, la forma externa de una guerra civil, pero en realidad es una Cruzada. Fue una sublevación, pero no para perturbar, sino para restablecer el orden […] Ya no se ha tratado de una guerra civil, sino de una Cruzada por la religión y por la patria y por la civilización »

>

Éléments de réponse possibles :

Un nationalisme exacerbé, la religion catholique affirmée comme religion nationale, la justification de la Guerre Civile à travers la diabolisation de l’ennemi, (les républicains, les rouges)

>

vocabulaire pour une EO :

Le vocabulaire de la guerre spécifiquement lié à la Guerre Civile

>

ACTIVITÉ POSSIBLE :

Demander aux élèves d’établir les points communs entre la BD et la période de la Guerre Civile.

>

Éléments de réponse possibles:

L’idéologie franquiste transparaît dans la bande dessinée. En effet, l’histoire repose sur le la base idéologique suivante : la « race », la religion, la patrie. Dans les deux cas il s’agit d’un guerre qui se déroule sur le territoire espagnol, et dans les deux cas l’un des camps revendique la religion catholique comme étant la « vraie foi », et l’un des camps apparaît comme barbare et dangereux pour la société.

Insister sur les notions de mythe crée par le pouvoir.

>

Pour aller plus loin :

http://elguerrerodelantifaz.marianobayona.com/parga.htm

>

CONCLURE SUR POSTÉRITÉ :

Nouveau comic du même auteur et sensiblement de la même époque : « El Capitan Trueno », car il permet d’introduire le thème de l’adaptation ensuite cinématographique ensuite.


III- LES TEBEOS QUI VEULENT FAIRE RIRE: LA PARODIE ET L’HUMOUR

>

3ème séquence :

>

1. Mortadelo y Filemon

Crée en 1958, cette série humoristique continue de publiée de nouvelles histoires encore aujourd’hui. Ils sont détectives privés puis agents secrets de la TIA (« Técnicos de Investigación Aerroterraquea » : « Techniciens d’Enquête Aérroterreuses »).

>

ACTIVITÉ EO : Décrire les personnages :

Mortadelo y Filemón

>

VISIONNAGE EXTRAIT VIDÉO :

http://www.youtube.com/watch?v=VQLE1AUpupg

Choisir un extrait dans la vidéo de quelques minutes (pour rester dans la légalité), et proposer un exercice de CO aux élèves, en insistant sur le type d’humour (importance des coups et des chutes : slapstick).

>

2. Possible devoir : Superlopez

>

Devoir pour une CE et EE notées: Devoir possible : écrire et comparer le personnage avec Superman. Quels éléments comiques/parodiques apparaissent? De quelle type de BD étudiées se rapproche-t-il plus ?

Sujet possible. ¿En qué medida el personaje de Superman le parece ser un mito? Según usted, ¿cómo subvierte Superlopez este mito?


IV- LES ADAPTATIONS AU CINÉMA

>

4ème séquence

>

Observer plusieurs bande-annonce des adaptations et les comparer

Au sujet de El capitan Trueno http://www.youtube.com/watch?v=6GAPmn8subI

Au sujet de Mortadelo y Filemón : http://www.youtube.com/watch?v=r2-UePiD968